FICHE METIER

Traffic manager

Toutes les informations sur le métier de Traffic manager

Le traffic manager gère le trafic tout en créant des campagnes publicitaires. Tout cela afin d’augmenter les chiffres de vente de l’entreprise.

SES MISSIONS


+ Faire le lien entre l’annonceur et les plateformes internet.
+ Élaborer une stratégie pertinente pour atteindre le trafic voulu.
+ Mettre en ligne les campagnes marketing.
+ Elaboration de rapport.

SES QUALITES

+ Rigueur
+ Qualités rédactionnelles
+ Gestion du stress
+ Sens de l’écoute

SON SALAIRE
25K€ en junior (1-3 ans)
45K€ en confirmé (3-5 ans)
60K€ en senior (+ de 6 ans)

Quel est le rôle d’un Traffic manager ?

Le traffic manager a pour rôle de générer du trafic sur la plateforme en ligne de l’entreprise. Pour ce faire, il doit élaborer des campagnes publicitaires. Le traffic manager déploie tous les moyens entre ses mains pour accroître les flux sur le site. Son but sera d’assurer la visibilité des activités de l’entreprise sur internet.

Ce professionnel s’occupe également de l’étude qualitative et quantitative du trafic. Cela est important puisque c’est un moyen de garantir l’efficacité des pubs.

Le traffic manager se spécialise ainsi dans le ciblage.

Le traffic manager agit en trois temps. Il optimise d’abord l’acquisition de trafic sur le site. Ensuite, il élabore une stratégie pour l’augmenter. Enfin, ce professionnel réalise une analyse du trafic et le convertit.

Dans le cadre de ses fonctions, le traffic manager peut miser sur les différents leviers marketing. Il n’est pas rare de le voir utiliser les relations presses et le référencement naturel

Par ailleurs, ce professionnel travaille avec le département commercial. Il intervient au sein de l’équipe marketing digital de l’entreprise.

Le traffic manager collabore aussi avec la régie publicitaire. Il fait le lien entre l’annonceur et les plateformes internet qu’il utilise.

Le traffic manager élabore une stratégie pertinente pour atteindre le trafic voulu. Il use, à cet effet, de différentes techniques et outils. Ce professionnel a également pour mission d’accroître le trafic et l’audience. Cela lui permet d’obtenir des leads qualifiés.

Il appartient au traffic manager de mettre en ligne les campagnes marketing sur les supports mobiles. Il utilise pour cela des logiciels dédiés. C’est également lui qui s’occupe du suivi des campagnes et de l’élaboration des rapports

Il assiste les commerciaux sur le choix des formats tout en leur faisant des propositions intéressantes. Un traffic manager participe aussi à l’augmentation du chiffre d’affaires du site. D’ailleurs, il a la possibilité d’adapter les tarifs selon la demande.  

Actuellement, il n’existe pas encore de formation type pour devenir traffic manager. Les profils avec un bac+2, bac+3 ou bac+5 peuvent prétendre au poste.

Cependant, les recruteurs exigent une formation tournée vers l’environnement du web.

Il faut également avoir une expérience significative dans le domaine avant d’occuper ce poste. Les nombres d’années varient d’une entreprise à une autre.

De par ses fonctions, le traffic manager doit avoir plusieurs compétences, et ce, dans divers domaines. Voici ce que les recruteurs exigent avant de l’engager :

  • Un bon bagage dans le référencement, le marketing, les réseaux sociaux et internet ;
  • Une maîtrise parfaite des différents langages techniques comme JavaScript, CSS ou encore HTML ;
  • De solides connaissances des techniques promotionnelles et de la régie publicitaire ciblée ;
  • Des compétences confirmées dans le domaine du marketing digital ;
  • Une bonne maîtrise des différentes techniques de tracking.

Le traffic manager doit également assurer une veille concurrentielle. Il faut qu’il soit capable de gérer son stress et avoir de la rigueur dans la réalisation des tâches.

La rémunération d’un traffic manager varie en fonction de ses compétences et de ses expériences. Le domaine d’activité de l’entreprise l’engageant est également pris en compte. Souvent, son salaire est défini selon la performance.

En général, un traffic manager gagne 25 000 euros par an en début de carrière. En acquérant de l’expérience, son salaire augmente et atteint les 45 000 euros par an. Une fois le niveau sénior atteint, il touche plus de 60 000 euros par an.

Les opportunités d’évolution d’un traffic manager sont nombreuses. Il peut, par exemple, se tourner vers le poste d’acheteur. Ceux qui veulent plus de responsabilités évolueront en responsable d’équipe de traffic managers.

Il n’est pas rare de voir un traffic manager aller vers la commercialisation d’espaces publicitaires. Cela se passe essentiellement en régie. Les plus ambitieux opteront pour le poste de responsable du webmarketing ou encore de webplanner.