FICHE METIER

Business developer

Toutes les informations sur le métier de Business Developer

SES MISSIONS
+ Trouver de nouveaux marchés.
+ Mettre en place une stratégie.
+ Établir un lien de confiance avec les clients.
+ Développer le chiffre d’affaire.

SES QUALITES

+ Sens de la négociation
+ Capacité d’anticipation
+ Esprit de conquête
+Créativité

SON SALAIRE
30K€ en junior (1-3 ans)
40-45K€ en confirmé (3-5 ans)
60K€ en senior (+ de 6 ans)

Quel est le rôle d’un Business Developer ?

Le business developer tient une place importante au sein d’une entreprise. Contrairement aux idées reçues, il n’est pas similaire au directeur commercial.

Son rôle est bien plus important, surtout pour une start-up et des entreprises œuvrant dans le Web. 

Également désigné comme responsable de développement, ce profil est là pour flairer les opportunités intéressantes du marché. Ainsi, il met en place la stratégie de l’entreprise afin que celle-ci puisse se développer et élargir ses champs d’action. Le business developer recherche alors les produits ou les services intéressants pour accroître le chiffre d’affaires.

Il appartient également au titulaire de ce poste de séduire les nouveaux clients. Pour ce faire, le business developer met en place une stratégie marketing efficace.

La première mission d’un business developer consiste à trouver les nouveaux marchés intéressants pour son entreprise. Pour y arriver, il met en place une stratégie, avec la collaboration des différents départements au sein de l’entreprise. 

En général, le business developer part d’un business model. C’est le plan de base pour la mise en place de ses projets. Grâce à celui-ci, il aura une vision sur le résultat escompté et les moyens utilisés. En parallèle, le business developer professionnel établit une stratégie visant à instaurer un lien de confiance avec les clients

Il faut savoir que le business developer tient également un rôle de superviseur de programme. La mise en œuvre de ce dernier est souvent confiée aux équipes de l’entreprise. Le business developer est là pour vérifier si tout est conforme au plan préétabli. Il s’assure entre autres que le programme soit efficace pour le développement du chiffre d’affaires de la structure

Il existe aujourd’hui plusieurs cursus pour devenir business developer. Les personnes intéressées peuvent entamer un parcours universitaire ou intégrer une école de commerce.

Pour occuper le poste, elles doivent disposer d’un Bac+5. Ce sont les principales formations à choisir pour convoiter la fonction de business developper

Néanmoins, d’autres cursus pourraient aussi déboucher vers ce métier, à condition de détenir de solides connaissances dans le domaine commercial.

Le métier de business developer est assez exigeant. Celui qui veut devenir business developer doit notamment disposer de solides compétences commerciales.

Le sens de la négociation figure aussi parmi les qualités qu’un business developer doit avoir. Cela est nécessaire pour mener les discussions avec les prospects et élargir le champ d’intervention de l’entreprise sur le marché. 

La capacité d’anticipation, l’esprit de conquête et la créativité sont autant d’autres compétences à cocher pour devenir business developer. En effet, ce dernier doit être apte à mener le développement de l’entreprise sur le moyen et le long terme. Il est important qu’il soit en mesure de flairer les opportunités avant ses concurrents.

Il arrive souvent que le métier de business developer soit comparé à celui de l’entrepreneur. En effet, ces deux professions exigent de la stratégie, de la communication et une capacité à se challenger.

Comme tout métier, la rémunération d’un business développer sera conditionnée d’abord par son expérience.

Vient ensuite le secteur dans lequel le profil sera appelé à travailler. En général, les entreprises proposent une partie fixe et une autre variable. Cette dernière sera alors déterminée en fonction des objectifs atteints par le business developer.

Quoi qu’il en soit, un business developer gagne entre 30 000 à 60 000 euros par an.

Au bout de deux ans, un business developer peut passer de junior à senior. Il pourra ensuite espérer évoluer pour occuper le poste de directeur business development ou manager.

Les plus ambitieux peuvent convoiter le titre de directeur marketing, directeur commercial ou même directeur général.