Actualité et Astuces

cv expatriés

Expatriés, à vos CV !

Vous êtes français et vous pensez à l’expatriation ? Vous êtes expatrié en France ? Vous pensez que vous avez moins de chances qu’un local ? Que nenni ! Voici 5 conseils pour mettre en avant vos points forts lors de votre candidature.

1. Adaptez votre CV en fonction du pays

Le format, la présentation, le contenu, photo ou pas photo ? Tous ces éléments dépendent des us et coutumes. Renseignez-vous sur les “règles” des pays. La photo par exemple,  dans le doute, ne la mettez pas et insérez un lien vers une page web comme LinkedIn où votre photo pourra apparaître.

Pensez à adapter la langue de votre CV et LinkedIn.

De manière générale, n’oubliez pas que le CV reste un listing détaillé de votre expérience professionnelle, de vos études et réalisations. Il doit également être personnalisé en fonction du poste et de la société dans laquelle vous postulez.

2. Rapprochez-vous des bons interlocuteurs

Repérez les sites d’offres d’emploi les plus connus et les plus utilisés dans le pays en question. Cherchez les sites spécialisés dans votre domaine. Par exemple, si votre expérience est axée sur la vente, recherchez des sites d’offres d’emploi dans ce domaine (exemple en France : Fashionjobs.com). Si vous êtes doué en langues : Toplanguagejobs.com. Vous pourrez ainsi mettre en avant votre langue maternelle dans votre pays d’expatriation.

Activez vos réseaux [sociaux] ! Contactez vos connaissances, rejoignez les groupes Facebook, whatsapp etc….

Inscrivez-vous et participez aux salons de l’emploi. Il y en a régulièrement et l’entrée est généralement libre !

C’est grâce à cet ensemble de connexions que votre nombre de contacts augmentera, que les gens se rappelleront de vous, qu’ils parleront de vous et qu’ils vous [re] contacteront pour vous proposer un poste !

3. Mettez en avant vos points forts liés à votre statut d’expatrié

Finie cette idée reçue “je suis expatrié, j’ai moins de chance qu’un local”. Votre statut d’expatrié est un atout qui peut vous démarquer d’autres candidats. Faites donc ressortir ces points forts !

  • les langues
  • l’adaptabilité
  • la motivation

4. Jouez la transparence

Votre candidature doit clairement faire apparaître vos objectifs. Posez-vous ces questions et tentez d’y répondre au travers de votre candidature (CV, lettre de candidature, entretien, call etc…) :

  • quel est le poste ciblé ?
  • quel est le type de contrat recherché ?
  • quel est l’objectif de carrière ?

Votre situation : soyez clair et rassurant sur les éléments suivants qui pourraient effrayer les recruteurs :

  • votre statut
  • permis de travail, visa, carte de séjour …
  • niveau de langue

5. Les petits “+” à ne pas oublier

Il serait dommage de vous faire recaler à cause de certains détails qui s’avèrent être importants lorsque l’on est expatrié.

  • vos diplômes : faites reconnaître vos diplômes à l’étranger, ils peuvent vous être demandés
  • votre mobilité : que vous soyez issu de l’UEE ou non, faites une demande d’échange de permis auprès de la Préfecture
  • attestation de suivi de formation de votre pays d’expatriation…. : n’hésitez pas à demander un certificat justifiant l’accomplissement de la formation

La question à vous poser est finalement : quelle est ma plus-value ? Ne vous sous-estimez surtout pas. Avoir choisi l’expatriation est une réelle preuve de motivation, d’ouverture et d’adaptabilité;  qualités très recherchées par les entreprises et recruteurs. Alors vous attendez quoi ? Foncez !