Directeur juridique

FICHE METIER

Directeur juridique

Toutes les informations sur le métier de Directeur juridique

Le poste de Directeur juridique fait partie des postes clés de l’entreprise. Représentant, défendeur, conseiller… Il endosse plusieurs rôles.

SES MISSIONS


+ Gérer l’ensemble des aspects juridiques.
+ Garantir la fonction de conseil. 
+ Informer l’entreprise sur l’évolution du droit, des normes et de la jurisprudence.
+ Gérer l’instruction des dossiers comme les contentieux.

SES QUALITES

+ Impartial
+ Qualités rédactionnelles
+ Rigoureux et précis
+ Esprit négociateur et pédagogue

SON SALAIRE
45K€ en junior (1-3 ans)
70-90K€ en confirmé (3-5 ans)
140K€ en senior (+ de 6 ans)

Quel est le rôle d’un Directeur juridique ?

Le métier de directeur juridique est un poste stratégique uniquement réservé aux candidats expérimentés dans le domaine juridique. Prenant la tête de ce service, ce haut responsable doit être apte à assurer des rôles techniques et managériaux.

Ce cadre supérieur joue le rôle de représentant juridique officiel d’une entreprise dans le but de défendre l’intérêt de celle-ci.

Concrètement, il est l’interlocuteur direct entre son établissement et toutes les instances juridiques externes. 

Ce haut responsable peut aussi intervenir comme un conseiller juridique. Il agit comme tel lorsque son entreprise fait face à des problèmes touchant au droit ou à la légalité d’un détail.

Le directeur juridique a pour mission principale de gérer l’ensemble des aspects juridiques dans une entreprise. Il doit en même temps diriger une équipe de juristes et d’assistants juridiques.

Concrètement, il est le premier décisionnaire de tout ce qui concerne l’activité juridique : restructuration, gestion des contentieux, etc. Il supervise aussi les travaux de son équipe et répartit les tâches entre les membres du service.

Ce haut responsable est tenu de garantir la fonction de conseil. Il doit en fournir à propos des détails juridiques à respecter, qui sont liés aux activités de l’entreprise. 

Il informe l’entreprise sur l’évolution du droit, des normes et de la jurisprudence. Aussi, il l’assiste aussi lorsqu’il existe des décisions nécessitant une expertise juridique. Pour ce faire, ce profil réalise en permanence une veille juridique et réglementaire. À part cela, ce métier doit toujours garantir le respect des lois ainsi que des règles en vigueur. 

Le directeur juridique s’occupe de l’instruction de dossiers comme les contentieux judiciaires ou d’autres paperasses relatives au droit du travail. En tant que chef d’équipe, ce haut responsable valide les recrutements et les documents rédigés.

Un bac +5 minimum est impératif pour occuper le poste de directeur juridique.

Ce profil doit détenir :

  • Un master en droit
  • Un master professionnel en droit des affaires 
  • Un diplôme d’école de commerce, de juriste-conseil entreprise ou de sciences politiques

Cette étude en droit est éventuellement considérée comme un plus par les entreprises recruteuses.

Certaines peuvent même exiger un DEC (Diplôme d’expertise comptable) ou un CAPA (Certificat d’aptitude à la profession d’avocat). Un DCG ou DSCG peut aussi être sollicité. Il s’agit d’un diplôme supérieur en comptabilité et en gestion.

Une expérience concluante sur le terrain, plus précisément dans un poste d’encadrement, est souvent indispensable pour occuper ce poste.

Pour assurer son rôle, le directeur juridique doit avoir une parfaite maîtrise du droit civil ou du droit pénal. Une connaissance solide en droit du travail est même requise. 

Outre ses connaissances pointues en droit, ce métier nécessite une bonne connaissance des procédures légales.

Elle exige aussi une notion avérée des règles et des normes qui régissent une entreprise. Une excellente capacité relationnelle et managériale est souvent exigée.

En plus de ces compétences techniques, le directeur juridique doit avoir de bonnes qualités rédactionnelles et communicationnelles. Il est également rigoureux, précis, impartial, négociateur et pédagogue.

La rémunération moyenne d’un directeur juridique est comprise entre 4 000 et 8 000 euros par mois. Elle varie en fonction de l’expérience du candidat, mais aussi de la politique salariale adoptée par l’entreprise. Un profil expérimenté peut même recevoir jusqu’à 12 000 euros par mois.

Dans une petite et moyenne entreprise, un directeur juridique peut devenir directeur des ressources humaines ou secrétaire général. Pour cela, il doit être diplômé en droit de travail. 

Dans un grand groupe, ce profil peut intégrer le comité exécutif ou le comité de direction.